img
-

Les compositrices enfin ! 

Il faut attendre encore deux petits jours pour faire l’acquisition d’un album rare consacré aux femmes compositrices grâce au Palazzetto Bru Zane qui édite un coffret de 8 disques uniquement construit autour de leurs œuvres trop longtemps ignorées. Rappelons ce jour (journée internationale des droits des femmes) que le terme même de « compositrice » n’était pas de mise au XIXe siècle où les femmes ont connu de grandes difficultés pour s’exprimer et obtenir une reconnaissance de leur vivant. Elles sont 21 compositrices romantiques sorties de l’ombre (Mel Bonis, Lili et Nadia Boulanger, Marthe Bracquemond, Cécile Chaminade, Hedwige Chrétien, Marie-Foscarine Damaschino, Jeanne Danglas, Louise Farrenc, Clémence de Grandval, Marthe Grumbach, Augusta Holmès, Madeleine Jaeger, Marie Jaëll, Madeleine Lemariey, Hélène de Montgeroult, Virginie Morel, Henriette Renié, Charlotte Sohy, Rita Strohl et Pauline Viardot) en espérant désormais que leur pièces s’imposeront naturellement à l’affiches des grandes salles de spectacle.

 

L’album Compositrices ! New Light on French Romantic Women Composers

 

 

(c) Palazzetto Bru Zane / Leftloft